04 Décembre Corporate

De l’opportunité du gaz naturel véhicule

En février dernier, Thierry Trouvé, Directeur général de GRTgaz, confiait à « Libération » sa vision du gaz naturel véhicule (GNV) comme carburant au service du développement durable à l’échelle tant européenne que locale.

D’ambitieux objectifs européens ont été définis pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la qualité de l’air : 40 % de CO2 en moins en 2030 (par rapport à 1990).

GNV/bioGNV : la principale alternative au gazole

Performance. Selon Thierry Trouvé « l’électricité et le GNV sont les alternatives au pétrole qu’il est possible de déployer simultanément, à grande échelle, à court et moyen termes. » Si l’énergie électrique affiche de nombreux atouts pour les déplacements du quotidien, le GNV reste plus adapté lorsqu’il s’agit de transport sur moyennes et longues distances.

Depuis de nombreuses années, le gaz permet de réduire l’impact environnemental du secteur des transports avec une performance économique et opérationnelle maintenue. C’est pourquoi, le transport de voyageurs par autocars opte de plus en plus pour ce carburant (un nouveau bus français sur trois roule au GNV).

GNV/bioGNV : une opportunité écologique

Autonomie. Pour le Directeur général de GRTgaz « Un des atouts du GNV repose sur le verdissement du gaz. » Avec le bioGNV – un « biométhane carburant », produit à partir de déchets organiques – les émissions de CO2 peuvent diminuer de 80 % par rapport au gazole, pour atteindre des niveaux proches de ceux de l’électrique.

Les déchets annuels de 7 000 habitants permettant de produire l’équivalent en carburant de la consommation d’un bus pendant un an, le bioGNV constitue une véritable solution pour l’autonomie énergétique des territoires.

GNV/bioGNV : une opportunité économique

Emploi. Pour la ministre des Transports, Elisabeth Borne, « le lancement d’un nouveau moteur gaz et le rapatriement d’une partie de la production montrent que la transition écologique est une chance et créatrice d’emplois », jusqu’à 30 000 emplois en 2020 selon l’Association française du gaz naturel pour véhicules (AFGNV).

Avec le maintien de la taxe sur le gaz carburant et des aides à l’achat de véhicules gaz, les pouvoirs publics encouragent l’intérêt des acteurs impliqués dans le déploiement de ce carburant d’avenir.

Lire l’article de Libération (français) : www.liberation.fr/evenements-libe/2018/02/04/le-gaz-naturel-vehicule-plus-qu-une-solution-une-opportunite_1627383

En savoir plus sur le AFGNV (français) : www.afgnv.info

En savoir plus sur la loi de transition énérgétique (français) : www.ecologique-solidaire.gouv.fr/loi-transition-energetique-croissance-verte

Découvrir l’offre CBM : www.cbmcompany.com/fr/produits